accueil
chroniques
newsletter
partenariats
contact
Union mortelle vampire
LE Bonheur national brut
Outlander 2
Catherine Certitude
Apocalypse Bébé
Marjane
Echange des princesses

La Plume d'Ivoire

Jeune libraire partageant ses avis de lecture.

Publié par Ivy le
Publié dans : #Actes Sud, #Jeunesse, #Harcèlement, #Gaël Aymon
Ma Réputation - Gaël Aymon

Ma réputation

de Gaël Aymon

Actes sud junior (2013)

104 pages

 

Quatrième de couverture :
 

Laura, 15 ans, préfère la compagnie des garçons, celle de Jimmy, Sofiane et Théo. Les mimiques travaillées, les soirées filles, c’est pas trop son truc. Mais lorsqu’elle repousse les avances de Sofiane, ses amis lui tournent le dos et Laura se retrouve isolée et vulnérable. Seule en cours, seule au self, seule dans les couloirs. Les pires ragots circulent à son sujet sur les réseaux sociaux, la rumeur enfle et l’isolement de Laura grandit. Jusqu’à sa rencontre avec Joséphine, élève solitaire et marginale comme elle, qui va l’aider à relever la tête et à dénoncer le harcèlement dont elle est victime.

 

* * *

 

    Gaël Aymon, auteur de plusieurs romans et albums jeunesses, nous offre avec Ma Réputation un roman traitant du sujet délicat du harcèlement à l’école. C’est malheureusement quelque chose de très répandu dont on parle peu. Ici, il raconte de façon très juste comment tout a dérapé pour son héroïne et comment son existence est devenue un enfer

 

    Laura, lycéenne qui ne se sent pas à l’aise avec les filles, traine toujours avec ses trois amis de longue date. L’un d’eux espère d’elle plus que ce qu’elle a à lui offrir mais elle le repousse. C’est là que les ennuis commencent : rejetée par ses amis, elle se retrouve seule et victime des rumeurs colportées sur son compte. Les chuchotements et ricanements des autres élèves fleurissent sur son passage et s’intensifient quand une photo d’elle circule. On l’y voit en train de dormir mais, ses lèvres entrouvertes suscitent nombre de commérages salaces. Plus personne ne se gène pour l’humilier dès qu’elle se trouve à proximité. Le harcèlement prend de plus en plus d’ampleur et la descente aux enfers de Laura est de plus en plus dure. 

 

    Les rumeurs ne l’atteignaient pas quand elle était encore entourée de son petit groupe mais, désormais seule et désemparée sans plus personne pour la protéger, son bouclier se brise laissant sa vulnérabilité à découvert.

 

    On voit très bien les dégâts que peuvent provoquer une rumeur quelconque car celle-ci, au gré du bouche à oreilles, se transforme, s’ébruite et se multiplie. De plus, avec la rapidité du transfert d’informations via internet, Laura se retrouve dépassée, une pluie de mesquineries lui tombe dessus à la vitesse de la lumière sans qu’elle ne puisse rien faire. Elle perd tout en un clignement de paupière : ses amis, sa confiance en elle, sa joie de vivre… Accablée sans cesse de « reproches », d’insultes et de moqueries cruelles, la jeune fille se retrouve ostracisée sans personne vers qui se tourner. Le lycée entier semble se liguer contre elle.

 

    Une question que je me pose est : les personnes faisant preuve d’une telle cruauté se rendent-elles compte du mal qu’ils font ou n’est-ce pour eux qu’un amusement qu’ils pensent sans réelle conséquence ? J’ai du mal à croire qu’on puisse détruire quelqu’un volontairement comme cela en toute connaissance de cause. Du moins, je n’ai pas envie de croire que cela puisse exister.

 

    Toujours est-il  que le sujet est traité avec délicatesse et sonne toujours juste. Laura est attachante et on compatit facilement à son sort. Comme elle, on ne comprend pas comment tout à pu dégénérer aussi vite. Quel est cet accord tacite qui semble lier tous les lycéens contre elle ? 

    La souffrance de la jeune fille nous touche et l’incompréhension face à l’injustice dont elle est victime grandit de plus en plus au fil du récit

 

    Laura se pose beaucoup de questions, se remet constamment en cause. Persuadée qu’elle a fait quelque chose de mal, que tout ce qui lui arrive est de sa faute, elle ne voit pas que c’est de la méchanceté gratuite à son égard. Mais, elle fini par accepter l’aide qu’on lui propose pour sortir de ce cauchemar.

 

    Le seul point négatif que j’ai relevé est que la fin est trop rapide et trop facile. Néanmoins, cette fin montre le côté sournois des réseaux sociaux à faire facilement passer quelqu’un pour le méchant. Cela montre également le problème de la vie privée sur internet : elle est quasi inexistante. 

    Le point vraiment intéressant est que l’auteur propose une solution pour sortir de là.  C’est quelque chose de très positif car cela permettra de montrer aux personnes victimes de harcèlement qu’elles peuvent s’en sortir et qu’il y a des solutions pour chaque situation.

 

    Ma réputation est un roman pédagogique qui attaque de front un sujet somme toute assez tabou. Une héroïne attachante à laquelle on n’a pas de mal à s’identifier, le tout traité avec une justesse et un réalisme certain

 

    C’est un roman à mettre dans le plus de mains possible, surtout des ados car c’est une situation qui peut arriver à n’importe qui sans même que l’on ne s’en rende pleinement compte. Que ce soit les victimes de ces pratiques qui pourront se reconnaître en Laura et tenteront peut-être de s’en sortir comme elle et comprendre que non, ce n’est pas de leur faute, ou bien les bourreaux, qui pourraient se rendre compte du mal qu’ils font. À ceux qui observent mais qui ne font rien, ce livre leur ferait aussi du bien et les pousserait peut-être à faire quelque chose face à la gravité de la situation. 

 

    C’est le premier roman de la collection « Romans d’ados » d’Actes Sud Junior que je découvre mais, je ne suis pas déçue. J’ai remarqué qu’il était souvent question de sujets délicats dans cette collection et je trouve ce parti pris vraiment bien ! Aborder les sujets sensibles dans des romans pour ados ne pourra que les aider ou les sensibiliser face à certaines situations. De plus, les romans de cette collection ne font qu’une centaine de pages environ, parfait pour intéresser les jeunes qui n’aiment pas spécialement lire.

 

    [Même si leurs romans sont un peu plus épais, la collection Exprim’ de chez Sarbacane prend également le partis d’aborder des sujets tabous.]

    

 

 

Ma Réputation - Gaël Aymon

Ma note :

Chaque matin, sortir dans la rue comme descendre dans l’arène. J’essaie de ne pas penser à ce qui m’attend pour ne pas faire marche arrière.



Jeunesse

À propos

La Plume d'Ivoire

“Lectrice et blogueuse atteinte de boulimie livresque aux goûts très éclectiques ! Je lis et chronique des romans de tous horizons ! ”

Rédigé par Ivy

Facebook

Mes Derniers
Coups de Cœur

Even dead things Morwenna Modiano Eden Bellwether Wheeler Burden Sharaz-De

Lectures en cours

Contact

facebook twitter livraddict hellocoton flux_rss

Sommaire par genre

Coups de coeur
_____________________________

annees 50 aventure bandes dessinees biographies bit-lit chick-lit Conte Érotisme fantastique fantasty Historique horreur Humour Jeunesse littérature classique littérature contemporaine litterature_lgbt victorien nouvelles Pirates romance science_fiction steampunk thriller

Rendez-vous

Challenges Concours j'sais plus où les mettre Top Ten Tuesday

Rédactrice pour
So Busy Girls !


Cliquez sur l'image pour avoir accès à mes articles sur So Busy Girls !


macaron-redactrices-orange-300px



Articles récents

Hébergé par Overblog

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...