accueil
chroniques
newsletter
partenariats
contact
Union mortelle vampire
LE Bonheur national brut
Outlander 2
Catherine Certitude
Apocalypse Bébé
Marjane
Echange des princesses

La Plume d'Ivoire

Jeune libraire partageant ses avis de lecture.

Publié par Ivy le
Publié dans : #Nathan, #Drame, #John Green, #Cancer, #Etoiles contraires, #Adaptation Cinématographique
Nos Étoiles contraires - John Green

Nos étoiles contraires

de John Green

Nathan (2013)

327 pages

Première publication : 2012

 

Quatrième de couverture :

 

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature.
Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

 

* * *

 

    John Green est un auteur de romans jeunesse reconnus et ce, depuis son premier roman Qui es-tu Alaska ? paru en 2005 qui a reçu un prix dès parution. Nos étoiles contraires est son dernier roman paru avec grand bruit en 2012 aux Etats Unis et 2013 en France. Son succès est tel qu’une adaptation cinématographique est prévue pour cet été.

 

    Que dire d’un roman dont on a déjà tant parlé ? Je pense que sans le challenge « Les 100 livres préférés des blogueurs », je ne me serai sans doute pas attelée à cette tâche. Il y a eu tant et tant d’articles sur ce livre qu’on a surement fait le tour. 

    Toujours est-il que le roman de John Green ne m’a pas laissée indifférente. Avec un sujet très délicat, il a réussi à écrire une histoire qui sort de l’ordinaire.

 

    L’histoire d’une jeune fille qui a un cancer et qui rencontre un jeune homme qui a eu un cancer ? Oui, mais pas seulement. Avec un thème pareil, on pourrait imaginer une ambiance lourde et douloureuse. Détrompez-vous, ça faisait longtemps que je n’avais pas ri aussi souvent avec un même livre. Énormément d’émotions s’entremêlent, on passe de l’une à l’autre avec une facilité déconcertante sans jamais tomber dans le pathos. L’humour est très présent et participe au fait que l’ambiance générale soit plutôt « légère » par rapport au sujet traité. 

    Hazel, l’héroïne prend la vie comme elle vient, certes son cancer entrave sa mobilité mais que peut-elle y faire ?

 

    C’est pendant une de ses séances de thérapie de groupe qu’elle rencontre Augustus. Tandis qu’ils se côtoient, l’amitié se transforme lentement en amour. Du fait de leur maladie, une fondation leur a offert la possibilité d’un vœux, s’il y a quelque chose qu’ils veulent absolument faire avant de mourir, ils peuvent le demander. Hazel a déjà dépensé le sien plusieurs années auparavant. Augustus a apparemment guéri de son cancer et il lui reste toujours le sien qu’il utilise pour qu’elle puisse réaliser son rêve avant de mourir. Ils s’en vont donc aux Pays Bas afin qu’elle rencontre un auteur dont elle chérit le livre qui semble inachevé, pour qu’elle puisse lui poser les questions qui la taraudent. 

 

    John Green est très doué pour décrire les émotions et les faire passer à son lecteur, on les ressent très facilement. Il ne tombe pas dans la caricature, il nous offre des sentiments avec un ton très juste. 

    

    Alors, sans spoiler pour les rares qui ne l’auraient pas encore lu, la fin n’est pas très joyeuse — avec un thème pareil, on s’y serait attendus… — mais même si elle m’a légèrement fait monter les larmes aux yeux, ça n’a pas non plus ouvert les grandes eaux. J’ai trouvé que l’on ne s’attardait pas assez sur ce qui se passe, et le temps de réaliser, on est déjà passé à autre chose.

 

    Personnellement je n’ai pas tellement accroché au scénario en lui-même. Tous les passages avec Peter Van Houten, l’auteur en question ne m’ont pas plu, c’est un personnage détestable qui tend d’ailleurs à décrédibiliser l’histoire (cf. sa réapparition vers la fin…). De plus le sacrifice de soi pour la personne aimée, certes c’est mignon mais très cliché. 

    Il y a un point en particulier qui m’a un peu dérangé, c’est la relation entre Augustus et Hazel, j’ai énormément de mal à les voir comme des amoureux, leur complicité, leur façon d’être… Ils sont de très bons amis et c’est une belle amitié mais, impossible de les voir comme un couple, je trouve que ça pêche un peu de ce côté là, j’ai beaucoup de mal à voir l’alchimie amoureuse là-dedans mais ce n'est peut-être qu'une impression personnelle.  

 

 

    Nos étoiles contraires est une très belle histoire, pleine d’émotions et de vie avec des héros qui nous entrainent facilement dans leur quotidien. L’humour est très présent et on rit de bon cœur, les privates jokes qu’échangent Hazel et Gus sont facilement accessibles au lecteur ce qui facilite son intrusion dans leur vie. 

    Quelques points m’ont un peu dérangé mais, ça ne lui enlève pas ses qualités, c’est un bon livre que je conseillerai assez facilement. J'ai hâte de voir le film maintenant, plus qu'à attendre fin août !

 

 

Nos Étoiles contraires - John Green

Ma note :

Cher Monsieur Waters,

Je reçois votre courrier électronique en date du 14 avril dernier et suis comme il se doit impressionné par la complexité shakespearienne de votre drame. Chaque personnage dans votre histoire a une hamartia en béton. La sienne : être trop malade. La vôtre : être trop bien portant. Fût-ce le contraire, vos étoiles n’auraient pas été aussi contrariées, mais c’est dans la nature des étoiles d’être contrariées.



Jeunesse

À propos

La Plume d'Ivoire

“Lectrice et blogueuse atteinte de boulimie livresque aux goûts très éclectiques ! Je lis et chronique des romans de tous horizons ! ”

Rédigé par Ivy

Facebook

Mes Derniers
Coups de Cœur

Even dead things Morwenna Modiano Eden Bellwether Wheeler Burden Sharaz-De

Lectures en cours

Contact

facebook twitter livraddict hellocoton flux_rss

Sommaire par genre

Coups de coeur
_____________________________

annees 50 aventure bandes dessinees biographies bit-lit chick-lit Conte Érotisme fantastique fantasty Historique horreur Humour Jeunesse littérature classique littérature contemporaine litterature_lgbt victorien nouvelles Pirates romance science_fiction steampunk thriller

Rendez-vous

Challenges Concours j'sais plus où les mettre Top Ten Tuesday

Rédactrice pour
So Busy Girls !


Cliquez sur l'image pour avoir accès à mes articles sur So Busy Girls !


macaron-redactrices-orange-300px



Articles récents

Hébergé par Overblog

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...