accueil
chroniques
newsletter
partenariats
contact
Union mortelle vampire
LE Bonheur national brut
Outlander 2
Catherine Certitude
Apocalypse Bébé
Marjane
Echange des princesses

La Plume d'Ivoire

Jeune libraire partageant ses avis de lecture.

Publié par Ivy le
Publié dans : #Les Expats, #Chris Pavone, #CIA, #Thriller, #Europe, #Fleuve Noir, #Espionnage
Les Expats - Chris Pavone

Les Expats

de Chris Pavone

Fleuve Noir (2012)

491 pages



Quatrième de couverture :



Connaissons-nous vraiment les personnes qui partagent notre vie ? Cette question, Kate se la pose souvent, elle qui n’a jamais révélé à son mari, Dexter, qu’elle travaillait pour la CIA. Quand celui-ci lui annonce son embauche au Luxembourg, Kate est ravie. Elle va enfin pouvoir tirer un trait sur son passé. Raccrocher son tablier d’agent, prendre un nouveau départ avec sa famille. Là-bas, Kate n’a d’autre choix que de se réinventer, s’intégrer dans le milieu très cosmopolite des expatriés, s’occuper de la maison tandis que Dexter, de plus en plus distant, rentre extenué le soir… Paranoïa ou instinct ? Malgré son environnement paisible et quelque peu ennuyeux, se réveille chez Kate une méfiance de plus en plus vive. Pourquoi son mari refuse-t-il de lui donner le nom de son employeur ? Et qui sont réellement Julia et Bill, ce couple d’Américains qui cherchent leur amitié de façon si appuyée ? Car Kate sait bien une chose : si elle a pu garder tant de secrets si longtemps, n’importe qui peut mener une double vie…

 

* * *

 

    Tout d’abord, ne vous attendez pas à un thriller bourré d’action et de sang. Il ne fait clairement pas partie de ceux-là. C’est ce à quoi je m’attendais mais, il s’avère être un thriller psychologique, ce qui n’est pas forcément plus mal !

    Kate est la narratrice de l’histoire et quand son mari Dexter lui dit qu’il a un nouveau poste au Luxembourg et qu’il gagnera plus d’argent, elle y voit une très bonne excuse pour quitter son boulot à la CIA. Mais devenir mère au foyer avec un passé mouvementé d’espionne n’est finalement pas si facile qu’elle le croyait. Sa vraie nature refait surface quand elle commence à soupçonner ses nouveaux amis, Julia et Bill, un couple d’expatriés comme elle et son mari. 

 

    On a une alternance de temps, dans la première partie, s’alternent deux passés différents et le présent. On a donc le passé où on découvre le roman, la partie la plus importante donc, et le passé que Kate se remémore, la façon dont elle quitte la CIA, ce dernier ne dure pas tout le roman, une partie seulement. Et le présent qui revient à certains moments du récit, plutôt bien mis en place d’ailleurs, il distille quelques informations au compte goutte qui seront expliqué par le passé. 

 

    Honnêtement, il est très long à démarrer, je me suis ennuyée pendant la majeure partie du bouquin, le tout commence enfin à décoller à la moitié seulement. La première moitié, certes, met l’histoire en place mais ça aurait pu être un peu plus court quand même ou être moins plat. Mon intérêt papillonnait vers un autre roman à cause de cela d’ailleurs. Néanmoins, il est agréable de voir Kate retrouver ses premières amours : l’espionnage. La seconde partie est bien plus intéressante grâce à cela car elle commence enfin à soulever des intrigues intéressantes.

    J’avoue que pas mal d’éléments révélés à la fin ont réussi à me surprendre, ce n’est pas tellement ce à quoi je m’attendais. Et même si la fin est très convenue et m’a plutôt déçue, ces quelques révélations ont un peu relevé le niveau. Pas assez cependant pour qu’il me plaise plus. 

 

    J’attendais beaucoup de ce roman, le résumé était alléchant mais le contenu n’a pas été à la hauteur de mes attentes. Cependant, il reste agréable à suivre grâce à un style plutôt fluide mais, je n’ai pas été convaincue. 

Les Expats - Chris Pavone

Ma note :

Son couteau avait dérapé et la lame s’était enfoncée sans bruit dans la chair de sa paume gauche, baignant le fruit et la planche de sang écarlate. La jeune femme était restée devant l’évier, un torchon pressé sur sa plaie, et le sang qui avait goutté sur le vieux tapis de sol s’était étoilé dans les fibres en coton de la même manière qu’au Waldorf-Astoria, le jour où elle aurait dû détourner la tête mais qu’elle ne l’avait pas fait.

Thriller

À propos

La Plume d'Ivoire

“Lectrice et blogueuse atteinte de boulimie livresque aux goûts très éclectiques ! Je lis et chronique des romans de tous horizons ! ”

Rédigé par Ivy

Facebook

Mes Derniers
Coups de Cœur

Even dead things Morwenna Modiano Eden Bellwether Wheeler Burden Sharaz-De

Lectures en cours

Contact

facebook twitter livraddict hellocoton flux_rss

Sommaire par genre

Coups de coeur
_____________________________

annees 50 aventure bandes dessinees biographies bit-lit chick-lit Conte Érotisme fantastique fantasty Historique horreur Humour Jeunesse littérature classique littérature contemporaine litterature_lgbt victorien nouvelles Pirates romance science_fiction steampunk thriller

Rendez-vous

Challenges Concours j'sais plus où les mettre Top Ten Tuesday

Rédactrice pour
So Busy Girls !


Cliquez sur l'image pour avoir accès à mes articles sur So Busy Girls !


macaron-redactrices-orange-300px



Articles récents

Hébergé par Overblog

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...